Archives Mensuelles: avril 2013

Le Calice du vent

Le Calice du Vent

Auteurs : Cate Tiernan
Parution : 3 mai 2012
Édition : Le masque.
Pages : 275 pages.
Prix : 16,15 euros.

3 étoiles

Résumé : 
A la mort brutale de son père, Thaïs Allars doit quitter le seul foyer qu’elle ait jamais connu après la mort de sa mère. Envoyée à la Nouvelle-Orléans, elle tombe nez à nez avec une inconnue qui lui ressemble trait pour trait.
Il s’agit de sa soeur jumelle, Clio, dont elle ignorait l’existence.
Thaïs découvre qu’elle descend d’une longue lignée de sorcières aux pouvoirs étranges.
Alors que Thaïs lutte pour réveiller ses pouvoirs endormis,
Clio s’efforce de partager sa vie avec cette jumelle sortie de nulle part.
Et la tâche n’est pas aisée, surtout quand les filles apprennent que, non contentes de partager le même sang, elles sont également tombées amoureuses du même garçon.
Mais tout cela n’importera plus si leur ennemi du passé parvient à les éliminer
comme il en a l’intention. Pour survivre, Thaïs et Clio vont devoir unir leurs pouvoirs et leurs destins. Y parviendront-elles alors qu’elles ne se connaissent que depuis quelques jours et que tout semble les opposer ?

Mon avis :
Le calice du vent est la nouvelle saga de Cate Tiernan, après Immortels et Wicca je commence avec plaisir cette nouvelle histoire.
C’est l’histoire de Thaïs et Clio, 17 ans toutes les deux, l’une vie chez son père dans le Connecticut et l’autre chez sa grand-mère à la Nouvelle-Orléans. La vie de Thaïs va être bouleversée lorsque son père meurt dans un accident de voiture, elle va devoir partir vivre chez sa tutrice, Axelle, qui vit à la Nouvelle-Orléans.

Lors de la rentrée des classes, Thais rencontre Clio. Les deux jeunes filles ont un caractère complètement opposé. Thaïs est discrète, timide, respectueuse, simple et douce alors que Clio est une jeune fille excentrique, fière, capricieuse et vaniteuse.
Mais une chose les rapproche : Elles sont soeur jumelle.

La première partie met en place les bases de l’histoire, nous rencontrons les deux personnages principaux. Nous découvrons également l’histoire de Clio et Thaïs, séparés à la naissance pour les protéger d’une prophétie. Eh oui ! Les deux jeunes filles descendent d’une puissante lignée de sorcières et elles sont en danger.

La deuxième partie est un peu plus molle, il y manque un peu d’action à mon goût mais c’était quand même sympa à lire même si les évenements de ce premier tome étaient vraiment trop prévisibles.
J’ai hâte de lire le tome 2 pour voir comment la relation entre Clio et Thaïs va évoluer et ce que l’avenir leur réserve.

Citation :
« Traitez moi d’impulsive si vous voulez.
Tout se passa en quelques secondes : je compris que le nouvel arrivant n’était autre qu’André, croisai le regard de Thais et visai la tête du traître de toutes mes forces avec mon verre à whisky, épais et lourd. Il me fixa, clairement choqué.»

3 étoiles

Angel

angel

 Auteurs : L.A Weatherly.
Parution : 27 octobre 2011.
Édition : Gallimard Jeunesse.
Pages : 458 pages.
Prix : 18.50 euros.

Coup de coeur
Résumé : 
Willow sait qu’elle est différente des autres filles de son âge, et pas seulement parce qu’elle aime réparer les voitures. Willow a un don. Depuis sa naissance, elle peut voir l’avenir des gens et lire leurs pensées les plus intimes. Mais elle ignore d’où lui vient cet étrange pouvoir…
Alex connaît son secret. il parcourt le monde pour éliminer les anges. Et il a reçu l’ordre de supprimer Willow. Un contrat comme les autres. Alors pourquoi son cœur bat-il à cent à l’heure?

Découvrez la face cachée des anges! Entre romance paranormale et road-movie, le premier tome d’une trilogie magnétique.

Mon avis :

Ce qui m’a vraiment donné envie de lire ce livre c’est la phrase sur la couverture ‘‘Un ange bon est un ange mort » avec cette phrase, on découvre une tout autre histoire d’anges ! Bye bye le stéréotype des gentils anges, ici les anges démoniaques et donne un tout autre ton au récit.
J’ai tout de suite adhéré au concept des anges démoniaques, ici dans le livre ce sont les anges qui sont responsables des malheurs du monde. Évidemment ces anges ont tout pour plairent, ils sont beaux, charismatiques… mais ils sont également mortels. Ils ont quitté leur monde pour envahir la Terre. Une seule solution pour leur survie : Se nourrir d’humains. En se nourrissant les anges laisse à leur victime : La brûlure de l’ange. Cette brûlure provoque de nombreuses maladies et les humains vont dépérir, s’affaiblirent… et finir par mourir.

De plus, les humains n’ont pas connaissance du danger, pour eux les anges sont bénéfiques et c’est une chance d’en voir un en vrai.
Mais bien sûr, la population se trompe et c’est pour ça qu’Alex est chargé d’une mission. Il connaît la vérité sur le destin des humains et doit les sauver.
C’est pour cela que la CIA dirige un petit groupe appelé les Angels Killers, ce groupe parcourt le monde dans le but d‘éliminer les anges. Alex chasse sans répit les anges, pour lui ce sont des abominations qui n’ont pas le droit d’exister et de faire du mal.
Dans le prologue du livre, nous suivons Alex lors d’une traque. Soudainement, il reçoit un message sur son portable, qui lui donne l’ordre d’abattre un ange nommé Willow.
Quand Alex se retrouve face à  elle, il sent immédiatement que quelque chose cloche. Cette jeune fille devant lui, n’a pas du tout l’air malfaisante, son aura est différent de celui des autres anges, elle semble presque humaine. Mais elle ne l’est pas, il peut voir son ange flotter au-dessus d’elle.
C’est à partir de ce moment qu’une magnifique histoire d’amour commence entre un tueur qui doit mener à bien sa mission et sa cible.. J’ai adoré suivre cette histoire d’amour très bien menée, entre répulsion et attirance irrépressible.

Alex va très rapidement comprendre que Willow n’est pas une humaine ni un ange… il semblerait qu’elle soit mi-ange, mi-humaine. Un mélange impossible à première vue mais qui donnerait à Willow le pouvoir d’arrêter les forces des anges et de les empêcher de nuire. Willow va être obligée de quitter toute sa vie, sa maison, ses amis et sa famille pour s’échapper avec Alex à travers tous les États Unis. Cette fuite stressante et intense va permettre le rapprochement progressif entre Willow et Alex, qui pourtant tout sépare.
C’est ici que l’utilisation de plusieurs points de vue en alternance va jouer un rôle très important. En effet, nous allons être une fois dans la tête de Willow, une fois dans celle d’Alex, puis dans celle de deux autres personnages. J’ai beaucoup aimé ce changement, ça rend l’histoire plus réaliste et plus légère.

La suite de l’histoire est extrêmement bien menée, avec beaucoup de détails et pour une fois ça ne m’a pas ennuyée du tout, au contraire. Chaque mot, chaque ligne, chaque page de la plume de L.A Weatherly n’est que pur bonheur et j’ai été happée par l’histoire si bien que j’ai dévoré ce livre en un jour.
La relation entre Willow et Alex est pour moi magnifique et fascinante. Au départ, ils se haïssent mais quelque chose les oblige à se voir.
La fin est vraiment explosive mais ne me laisse pas sur ma fin et je prefère ça, cela me laisse le temps de me procurer le tome deux même si je suis très impatiente de continuer cette fabuleuse histoire !

Pour les romantiques, je ne peux que vous conseiller ce livre et pour les autres aussi car il est riche en bouleversements et rebondissements !

Citation :

« – Hé, tu pourras m’apprendre à parler espagnol, ai-je lancé après un silence.
Il a souri et m’a embrassée sur le nez.
– Qu’est-ce que tu veux que je t’apprenne ?
– Pourquoi pas…
Soudain, je ne trouvais plus les mots. J’ai contemplé Alex, ses cheveux sombres, les traits réguliers de son visage et je me suis rappelé la première fois que je l’avais vu, ses yeux bleu-gris qui m’avaient subjuguée à tel point que j’étais incapable de regarder ailleurs.
A présent, j’avais du mal à en détacher le regard.
La gorge serrée, j’ai promené mon doigt sur le contour de ses lèvres.
– Pourquoi pas : « Tu me rends incroyablement heureuse et… et je veux passer le reste de ma vie avec toi » ?
Le regard d’Alex trahissait tant d’émotion que je me suis sentie défaillir.
– Je t’ai déjà appris ça, tu t’en souviens ?
A ces mots, il s’est penché pour m’embrasser et ses lèvres se sont attardées sur les miennes.
– Te amo, Willow.
Quelque part au fond de moi-même, j’ai su que mon ange souriait. »

 Coup de coeur

 

%d blogueurs aiment cette page :